Red River Gorge 2012. (K.Y)

Red River est un trou pommé (il faut appeler un chat, un chat) au fin fond du Kentucky. Malgré la splendeur de ce site, il faut bien avouer que si vous n’êtes pas entièrement focus sur la grimpe, vous risquez de vous ennuyer un peu et de trouver les jours de repos interminables, à moins que vous ne soyez un fervent amateur de bowling (la seule distraction sur place).

Ici, ce sont des champs et des forets à des kilomètres à la ronde. Il peut faire chaud, humide, froid, très froid, pleuvoir pendant des jours, puis refaire  beau et avoir des conditions incroyables sur ce grée aux couleurs psychédéliques.

Au première abord, le tableau ainsi dressé est un peu noir, mais la vérité, c’est que Red River Gorge fait certainement parti du top 3 des plus belles falaises du monde. Il y a une grosse diversité de profil, avec un large panel de préhension.

  

  

Les voies sont toutes majeures et suivant le secteur dans lequel vous grimpez, le rocher peut muer du rouge au orange en passant par le pourpre. En ce qui concerne le niveau, tout le monde peut trouver “chaussure à son pied”.

Le mois que nous avons passé ici était riche en émotion, avec des réalisations historiques telles que le premier 9a flash de l’histoire de l’escalade par Adam Ondra, la répétition d’un 8c+ par Ashima Shiraishi à seulement 11 ans.

Par je ne sais quel hasard, un énorme gratin de l’escalade  (Nina Caprez, Melissa Le Névé, Florence Pinet, Adam Ondra, Cedric Lachat, Gérome Pouvreau, Jacopo Larcher, Daniel Woods, Jon Cardwell, et bien d’autres) c’est retrouvé à RRG à la même période, ce qui à provoqué une avalanche de croix hallucinante.

Pour ma part, j’ai rempli mon objectif avec la réalisation de Pure Imagination 8c+, une ligne absolument parfaite qui me faisait rêver depuis un bon moment,  mais qui m’a tout de même couté de nombreux jours de repos forcés.Bien que je sois particulièrement sensible à l’usure prématurée de la peau de mes doigts, je dois bien avouer que j’en aie particulièrement ch… sur ce trip.

Voici à quoi s’est résumé la semaine la plus critique:24 mouvements, ouverture d’un doigt, 3 jours de repos, 33 mvts, ouverture d’un autre doigt, etc. Bref, un état de frustration assez conséquent.
J’ai également réussi à accrocher Southern Smoke 8c+ à mon tableau de chasse, une voie nettement moins radicale au niveau des préhensions.

Une fois de plus, ce trip m’a donné l’occasion de vivre certaines expériences importantes. Des expériences qui devraient me permettre de prendre d’avantage de recul sur des valeurs essentielles.
Le trip à Red River se termine, pour enchaîner directement sur celui en Argentine.
Petzl Roc Trip Argentina, nous voilà.

A tout bon trip, il doit y avoir une bonne fin. Au regard de cette doctrine, et compte tenu du fait qu’il n’y ait rien autour de Red River Gorge pour faire la fête, nous avons tout simplement transformé le camping-car du clan Pouvreau en Macumba club.

Merci à ABK, Expression, Petzl et La Sportiva pour leur soutien à l’accomplissement de mes projets.

2 Responses to Red River Gorge 2012. (K.Y)

  1. I am genuinely thankful to the holder of this web site who has shared this fantastic paragraph at at this time.

    Look into my page: pro scooters for sale

  2. Hello, this weekend is pleasant in favor of me, as this point
    in time i am reading this enormous educational paragraph
    here at my home.

    Here is my webpage – tattoo design

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>