ça partait de là et maintenant voici le bilan

« Le temps passe sans encombre. Lorsque nous faisons des erreurs, nous ne pouvons pas revenir en arrière pour essayer à nouveau. Tout ce que nous pouvons faire, c’est d’utiliser ainsi le présent. » – Dalai Lama

Je la trouve très inspirante cette citation. C’est en tout cas une philosophie de vie que j’essaie de suivre.

J’ai peu donné de nouvelles sur mon site web depuis un an, je n’en donne pas beaucoup plus sur les réseaux sociaux d’ailleurs.
C’est par choix que je n’ai pas trop étalé ma vie sur le web, et pourtant, j’ai un bon gros paquet de choses à raconter.
Un certain événement majeur dans ma vie, m’a fait prendre conscience de l’importance des choses. Il est surprenant de constater que nous sommes presque obligés de vivre l’inconcevable, le démesuré, l’impensable pour faire sauter ce filtre que nous avons devant les yeux tous les jours. Dans cette dernière phrase, je parle evidemment de moi, et j’invite tous ceux qui se reconnaissent dans ces lignes à expliquer aux autres ce dont je parle.

Je n’ai pas fait de news sur mon site ni même alimenter mon compte FB depuis un bon moment, car j’aime l’idée de vivre pour moi et à 300% ma vie réelle. J’accorde un peu moins d’importance au fait d’alimenter une vie virtuelle avec des photos et des posts en quête de « pouces en l’air ».
C’est évidemment une attitude contradictoire avec ce pour quoi mes partenaires me soutiennent. Mais ce n’est pas parce que je ne poste pas une photo tous les jours, que je suis inactif, bien au contraire !!

1t0a8362Cela fait maintenant 1 ans 1/2 que je mets toute mon énergie à faire des choses qu’on m’avait dit ne plus jamais pouvoir faire.

1t0a8819

 

 

 

 

 

 

 

Tous les gens que je croise me demandent comment vont mes pieds et si j’arrive encore à grimper. On me demande même parfois si je pense pouvoir reprendre l’escalade un jour.

1t0a7678

Ma vie a beaucoup évolué depuis un certain atterrissage difficile mais j’ai été tellement soutenu, épaulé, encadré par ma famille et mes amis. J’ai fait tout ce que je savais faire pour me remettre sur les rails. Il est vrai que savoir sur quels boutons je dois appuyer, quels curseurs je dois monter ou descendre pour optimiser ma progression, m’a beaucoup aidé.
Mais finalement, je suis retourné marcher en montagne, à travers des pierriers, avalant des dénivelés, et effectuant des courses d’arêtes.

fullsizerender-8

img_5407

J’ai recommencé à voler, et bien qu’au début j’ai eu de sérieuses appréhensions à l’atterrissage, je m’y suis habitué et maintenant tout va bien. Le déco est également compliqué, notamment pour le face voile car j’ai du mal à courir en arrière et à faire monter mon aile. Mais ce n’est pas vraiment un problème, car suivant la force du vent je peux décoller en dos voile ou en face voile.

fullsizerender-10  fullsizerender-6

Je me surprends même à aimer le « Marche et vol ». Bien que ça reste contraignant et parfois douloureux, j’arrive à avaler bon nombre de dénivelés et la récompense de pouvoir redescendre en volant (la plupart du temps) est une bonne motivation. Je sais aussi que j’aime aller marcher en montagne tout simplement parce que je suis passé à rien de ne plus jamais pouvoir le faire.

fullsizerender_3Je me suis également mis au VTT, je peux ainsi retrouver des bonnes sensations au niveau du cardio sans avoir de douleurs. J’allais souvent courir avant mon accident et ce type de fatigue et de bien être m’a beaucoup manqué. Le VTT est vraiment un super palliatif pour retrouver la « caisse » et je crois même que je suis devenu addict.

 

 

 

 

Alors oui,  j’ai recommencé de nombreuses activités, mais parmi toutes ces belles reprises il y a tout de même un événement un peu plus important que le reste. Je me suis marié !
Et…comme avant chaque mariage, il y a l’EVG, et là, j’ai mesuré à quel point j’avais des amis précieux. Enfin, ça c’est ce que je dis maintenant, car j’ai eu droit à un EVG high Level. Par décence je ne rentrerai pas dans les détails et ne peux également pas mettre de photos pour illustrer ce w-e autres que celles-ci. Ce sont les plus soft.
Un petit saut en parachute.
img_4994 img_4995

capture-decran-2016-09-23-a-12-03-34

J’en profite une nouvelle fois pour remercier du fond du coeur tous ceux qui ont gravité de prés ou de loin à l’organisation de cet EVG et qui m’ont fait un cadeau unique.
Mention spéciale à Fabien Comina, Gilles Gaboyer, Brice Anziutti et François Moncorgé. Tous les autres se reconnaitront.

img_3950Le mariage fut tout aussi magique que l’EVG et bien plus encore.
Entourés de nos familles et de nos amis nous avons eu un mariage riche en émotion, en joie et en amour. Anais et moi nous sommes mariés le 25 Juin 2016.

 

 

13659060_10207647061829241_1516395194871316664_n

Au niveau des grandes nouveautés, Corentin Le Goff (Entraineur national) est venu me proposer de renouer avec un milieu que je connais bien, mais dans lequel je n’avais pas évolué depuis quelques années: l’Equipe de France. Mais cette fois-ci en tant que co-entraineur.

img_9730

J’ai donc intégré le staff au coté de Marianne Berger et de Corentin (dit Coco).
Notre trio d’entraineurs est complété sur les compétitions par l’un de nos 3 kiné préférés .
Aprés avoir gravité 12 ans en équipe de France en tant qu’athlète, je me retrouve de l’autre côté de la barrière.

 

12747908_967375179978498_4411501759327618091_oBien que j’ai du prendre un peu de temps pour observer le fonctionnement de l’équipe, les grimpeurs et de quelle manière étaient orchestrés les entrainements, j’ai rapidement pris mes marques pour contribuer au bon fonctionnement des séances planifiées par Coco.

Pouvoir à mon tour proposer et transmettre tout ce que j’ai appris durant ma carrière de compétiteur est une véritable motivation. Et le faire avec les grimpeurs de l’équipe de France est encore plus stimulant.

14317516_1095730530476295_8371439122529219166_n 13866791_10209218247326267_323791232_n

 

J’ai également commencé à travailler plus étroitement avec Brice Anziutti, fondateur et gérant des sociétés ArtLine Holds et prises-escalade.fr
1t0a6082ArtLine étant mon partenaire, nous avons décidé de passer à la vitesse supérieure. Je suis à présent en charge de la conception et du développement de nouveaux produits innovants au  côté de Brice.

1t0a6091

 

Et ma carrière de Grimpeur Pro dans tout ça ?
Comme je l’ai expliqué quelques lignes plus haut, je n’ai pas beaucoup étalé ma vie sur le web ces derniers mois. J’avoue miser sur la confiance que mes partenaires m’accordent.
Une confiance que je sais honorer lorsqu’il le faut.
Mon accident n’a rien changé pour Petzl, ABK, ArtLine Holds, La Sportiva et Cébé.
Et nos partenariats sont toujours aussi solides.
Bien que j’ai un peu moins de temps à y consacrer, je m’entraine toujours. Disons que je suis plus efficace. Car au delà des objectifs que je peux avoir sur le rocher, il m’importe de garder un niveau élevé pour caler objectivement les voies et les circuits que j’ouvre pour l’équipe de France ainsi que les compétitions.

Tout cela nous amène à ma récente croix sur le caillou: « Un clin d’oeil au Paradis » 8c
Cette ligne située à Tournoux (Brianconnais) a été équipée par JJ Roland.
Une voie parfaitement adaptée pour moi, dans laquelle je ne risque pas de me faire mal.
C’est Nina Caprez qui m’a encouragé à aller y poser un « devis ».
Bien que la première montée fut très laborieuse, j’ai réussi à trouver des méthodes qui me convenaient. J’avais bien du mal à tenir certains pieds, ce qui était très limitant dans le crux. Malgré cela, j’ai réussi à enchainer les sections. A partir de là, tout était possible.
Il faudra revenir !!

tournoux_mike_jannovakphotography-7462-copie
Photo: Jan Novak

Et bien c’est ce que j’ai fait. Aprés avoir passé 5 jours à Bercy pour les Championnats du monde (un événement plus que réussi !!), puis 4 jours à doser juste ce qu’il fallait de force et de rési pour arriver au mieux de mon potentiel, le tout saupoudré d’une motivation à toute épreuve.
Les conditions étaient difficiles ce jour là, froid, humide et  sans vent. Mais à coeur vaillant, rien d’impossible.
Après une montée de re-callage, j’avais les doigts chauds et une determination sans faille !!
Au run suivant, je clippais la chaine et faisait un magnifique « Clin d’oeil au paradis ».

 

Le lien direct sur Viméo

Un clin d’oeil au Paradis from Mike Fuselier on Vimeo.

Il me tenait à coeur de réaliser cette voie avant fin Septembre, car le 03 Oct je monte à Paris pour une nouvelle opération du pied droit (reconstruction de l’os Cuboïde).
Un an et demi après ma chute, j’ai retrouvé de nombreuses capacités mais j’ai encore certains os qui n’ont pas consolidé et d’autres qui sont luxés. Je vais donc à nouveau subir 3 opérations.

fullsizerender-4

Je ne prends pas ces opérations comme un frein dans ma progression, bien au contraire, je fais un nouveau pas de géant dans mes projets.
D’autant plus que j’ai la chance d’être opéré par une star en orthopédie.fullsizerender-3

 

En tout cas une chose est certaine, même si les apparences sont trompeuses, je ne considérerai jamais avoir le moindre handicap !!!

 

img_9706

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

One Response to ça partait de là et maintenant voici le bilan

  1. Florian says:

    Les personnes comme toi sont vraiment inspirantes!
    Je rentre de ma séance de grimpe, l’impression d’avoir tout foiré à cause d’une douleur au doigt et là je tombe sur cette news « Mike Fuselier de nouveau dans le 8C » … super vidéo et super article, j’ai qu’une envie là, c’est de retourner m’entraîner et de fermer ma gueule!

    Continue comme ça, pour toi, pour nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>