Road trip US. Act 3

Bien que nous ayons déjà passé un mois à Bishop en Février 2012, l’occasion était trop belle de revenir et de régler quelques contentieux…


Lors de notre premier trip, seul Fabien Comina avait réalisé l’intégral d’Evilution.
Ce Highball réputé pour sa hauteur (20m) est une ligne magnifique sur arquée dans un panneau à 40°. l’Américain Jason Kehl en avait fait la première réalisation en Décembre 2002.
En revenant ici, je me suis mis ce bloc en ligne de mire avec deux objectifs à la clef:
1: sa réalisation et 2: ne pas me percer le doigt dés le premier jour, ce qui est à chaque fois loin d’être gagné, surtout à Bishop…

Trois ou quatre essais ratés à cinq mètres m’on permis de tester la vigilence de mes pareurs, et ils ont été plutôt bons. Merci les gars et merci aussi à la famille Caballero pour les 6 ou 7 crashpads en rab. Tout cela a abouti à deux bonnes nouvelles:
1: la réalisation de Evilution et 2: pas de doigt percé. GENIAL !!
Si en une semaine, chacun a eu le temps de réaliser ses croix, seul Arthur l’a fait avec du style.
Au delà des prouesses sportives, on peut noter sa performance capillaire inspirée de la série Prison Break.

Après Bishop, direction Red Rock prés de Las Vegas. La route passant par les magnifiques paysages de la Death Valley, on digère plus facilement les 5 heures de route.
Pour ceux qui veulent se faire une idée des paysages Martiens, c’est à Red Rock qu’il faut venir. Ce grès aux couleurs rouge et ocre permet plusieurs types de grimpe: Couenne, Grande voie et Bloc. Mais selon moi, le bloc et les grandes voies restent les plus intéressants.
 
Steph se met les coudes aux oreilles pour venir à bout de ce 6c, pendant que Loulou sort toute sa technique pour tenir les arquées.

Un petit tour à Vegas histoire de claquer quelques dollars aux machines à sous, vider quelques chargeurs, et de s’envoyer en l’air dans le Roller Coaster.
 

Puis retour aux affaires en bloc et en couennes.
Le niveau des voies en couenne n’excède pas le 8a+ à Red Rock, mais il à quand même bien fallu que je m’emploie pour venir à bout et à vue de Monster Skank (8a), une ligne bien classe malgré le bricolage.

François particulièrement en canne ce jours là
n’a fait qu’une bouchée de ce 7c. Axel l’a tout simplement fait à vue.


Loulou, ravi de la performance d’Axel dans Nirvana (7c+) à Alternative Crag.

On passe d’un grès à l’autre, la couleur reste la même, mais la longueur des voies augmente légèrement. Bienvenue à Kolob Canyon et ses 40m de bacs (heureusement !)

Il n’y a que 5 voies, mais whouhaaaahouuu !! Namasté compte maintenant parmi les plus belles lignes que j’ai pu grimper.
Si vous passez par là, n’oubliez surtout pas le baudar et une corde de 80m (les chaussons, c’est pas obligatoire)

Namasté

Petit passage dans les Parcs Nationaux:

Bryce Canyon. Il parait que la vue est plus sympa normalement

Monument Valley, les tours mythiques qui ont servies de décors à pas mal de westerns.

Nous voici maintenant à Moab le pays du vélo, du base jump et du 4×4. Aprés deux jours de neige, le beau temps est de retour et nous allons enfin pouvoir visiter les fissures d’Indian Creek.

 

 

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

One Response to Road trip US. Act 3

  1. richard says:

    MYTYKKK, vous me faites saliver… Bravo à vous pour cette démarche de partager vos aventures. Les photos sont à la hauteur de la beauté des paysages. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>