Road trip US. Act 2

La vallée du  Yosemite est aux Etats Unis ce que Buoux ou le Verdon est à la France, c’est à dire l’un des plus emblématique lieu historique de l’escalade.
C’est ici que se dresse la gigantesque face d’El Capitan (1000m), avec ses nombreux big walls, ont retrouve parmi ceux-ci des voies légendaires telles que : Salathé, Freerider, ou encore Le Nose (31 longueurs). Cette dernière voie est certainement le big wall le plus connu du monde, rendu célèbre par la première ascension en libre de Lynn Hill en 1993.


Les portaledges, outils indispensables pour les grimpeurs qui passent plusieurs jours et nuits dans la face. Ici, Chris Sharma et Tommy Caldwell dans l’une des voies les plus dure du monde: Mescalito

Le Yosemite est certes réputé pour ses big walls, mais on peut aussi y pratiquer des grandes voies en fissure (avec une quantité de longueur beaucoup plus modeste) et du  bloc.


Serenity Crack, une fissure bien à doigts et à pieds.

La vallée regorge de chaos de bloc, et la qualité du granite ainsi que la beauté des passages peut inciter à faire le déplacement  sans le moindre coinceur, mais uniquement des crashpads.
Là aussi, les blocs sont de véritables références historiques.
Midnight Lightning dont Ron Kauk fit la première ascension en 1978 est probablement le bloc le plus connu du monde.

Ce bloc  situé  au Camp 4 du parc du Yosemite, « camp de base » de plusieurs génération de grimpeurs (depuis 1950), attire à lui seul des centaines de grimpeurs par an (en témoigne  le niveau d’usure du rocher). A mon sens, venir ici est un véritable pèlerinage…
Je me suis offert une autre base et référence de l’escalade à doigt: The Force, tandis qu’Axel est venu à bout de Shadow Warrior et Yabo Roof, deux blocs très physique.

Bien que nous ne soyons pas venu dans l’optique de réaliser un big wall, The Nose a fini par attirer sérieusement notre attention. Nous savions qu’un tel projet nécessitait un minimum de préparation, mais l’arrivée au Camp 4  de l’ENJA, nous a permis d’envisager l’espace de quelques heures  une possible réalisation. Malheureusement, la neige a coupé court à ce projet et The Nose nous est passé sous le nez… Il faudra revenir !!

Le Yosemite ne voulant plus de nous, nous avons repris la route en direction de la Sierra Nevada. « Jailhouse » un spot de voies dures étant sur la route, nous y avons fait un stop de deux jours.
Cette falaise située au beau milieu d’un décor de Far West, est une barre d’environ 200m de large pour 50m de haut et particulièrement déversante.

François Moncorgé, véritable sparring partner, toujours là pour la parade, l’assurage et autres trucs re-lou. Merci François !!!

Ce profile très physique nous a permis de refaire un peu de long et de se remettre en forme. Quelques croix dans la besace (8b, 8a+ et 8a) et nous revoilà sur la route.

Petit arrêt à Mammot Lake pour fêter Alloween et quelques heures plus tard, nous voici  de retour à Bishop.



Nous y resterons une petite semaine pour attendre Steph, Louis, Arthur et Thomas, quatre amis qui vont se joindre à nous pour la suite du trip en direction de Las Vegas, puis Moab. On the road again !!

  

pour voir tout cela en viéo, c’est ici:

 

 

 

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>