Quoi de neuf

Voici pas mal de temps que je brasse à droite, à gauche sans trop donner de nouvelles.

Il est vrai que je n’ai pas vraiment pris le temps de le faire car j’ai trouvé moult occupations c’est Trois dernier mois.

A commencer par l’aménagement de mon nouvel appart, certe il ne fait que 6 m2, mais il est top confort et surtout, il roule…
J’ai donc passé 1 mois ½ à faire de la menuiserie et le résultat n’est pas si pire.
un immense merci à mon papa qui m’a aidé sur pas mal de points, à ma chérie qui à dessiné les plans, à Cedric Lachat pour ces conseils techniques et à Nina Caprez pour la couture.

  

En parlant de Cedric et Nina, nous avons récemment laché les chaussons pour enfiler un casque de spéléo et aller voir s’il était possible de trouver une sortie dans la grotte FJS “Faut Juste S’acharner”.
Cette grotte explorée et développée en grande partie par Cedric, Vincent Franzi , Thierry Baugenat et Olivier Duteil est située dans le Vercors, elle est particulièrement crade et boueuse, avec des passages bien physique tel que le méandre 118-218.
Le but était de trouver une sortie en explorant plusieurs zones aprés ce méandre.
Une sortie qui puisse également servir d’entrée et permettre d’accéder directement à un bivouac, lui même situé stratégiquement à la croisé de plusieurs explorations possibles.

  

Ce projet à séduit la télé Suisse et c’est ainsi qu’une équipe de tournage nous a suivi pour filmer cette aventure.
Le cadreur, Diego Defilla qui ne savait pas exactement où il méttait les pieds nous a suivi jusqu’au bout avec un courage déconcertant.


Diego, qui se demande vraiment ce qu’il fout là…
Ses images ont complété celles de Cedric et permis de réaliser un film magnifique. Voici la version Allemande, et pour ceux qui ne comprennent pas tout ( comme moi), les images parlent d’elles-même…

SF Videoportal – Sommer-Challenge vom 28.08.2012 – Sommer-Challenge

 

Niveau grimpe, ça a été en dent de scie. Entre la menuiserie, le projet spéléo , et des ouvertures de compet,  je n’ai pas trouvé suffisament de temps pour me lancer dans des projets de voie dure.Mais j’ai tout de même eu l’occasion de grimper dans des spots magnifiques et d’y réaliser quelques belles voies.
Ainsi, fin juin à l’occasion des Natural Games je suis enfin aller traîner mes chaussons dans “Tête de Gondole” un trés beau 8b+ situé au Boffi. Cette ligne qui se grimpe presque tout du long  en compression est un mélange de force, de résistance et de finesse.

Cet été, j’ai également découvert “La tête de la Somme”, un spot unique qui se trouve dans le Queyras.


Dans un premier temps il nous a été conseillé de ne pas trop en parler sur nos blogs, afin de limiter la fréquentation.

Ça peut paraître égoïste, mais lorsqu’on voit dans quel état sont actuellement les sites sur-fréquentés tel que la Ceusette, on comprend ce légitime souci de préservation.
Finalement, c’est peut-être en sensibilisant d’avantage sur le respect de l’environement à traver les blogs et les sites web que le message finira pas passer.
La Somme, c’est magnifique et ça doit le rester, alors les déchets doivent bien évidemment être ramassés, le PQ brulé, et les voies brossées, ainsi tout est OK. Voila, je n’ai plus de rimes en “é”.
Maintenant que Nicolas Hulot est sorti de mon corps, je vais pouvoir parler d’escalade:

La première ligne que j’ai réalisé est un 8b+ technique et résistant dont le cheminement suit une belle coulée jaune/orange au milieu d’un mur bleu, cette voie s’appelle “Dragée fuca” allez savoir pourquoi…
Je suis également allé visiter “ Marcellins Wallace” un 8c trés physique avec un redoutable pas de bloc à la 3e dégaines, pour le moment j’ai dut me contenter de sa petite soeur de gauche en 8b+, mais il va falloire que je revienne pour torcher le Marcellins.

Ensuite, rapide passage dans “Babel” avec Nina.C. Cette grande voie équipé par P.Mussato est située au Pestel dans la falaise de Glandasse à l’extrême sud du Plateau du Vercors. Nous avions entendu beaucoup de bien de cette voie, mais hormis la première longueur qui est magnifique, nous n’avons pas vraiment accroché avec cette voie et décidé d’avorté l’ascention à la 4e longueur. Ba, ça arrive…

  

Pour finir, je rentre tout juste d’une semaine de vacance aux Canaries avec ma chérie, et on a pas eu le temps de s’ennuyer.

Les 4 premiers jours étaient consacré aux sports nautique sur Fuerte Ventura: Kite et windsurf (pour moi, découverte dans les deux sports), ont a bien rigolé, mais j’ai eu largement l’occasion de me néttoyer les sinus à l’eau de mer…

  
Bon, en surf c’est pas moi, mais c’est pour semer le doute…

Nous sommes ensuite revenu sur Gran Canaria pour y pratiquer un sport qui me réussit un peu plus.
Nous avons eu la chance d’y rencontrer des grimpeurs super sympa (tout comme l’ensemble de la population Canarienne…). Nous avons été “drivé” sur toute l’île et y avons découvert des canyons et spots de grimpe magnifiques.
 

 
J’en ai profité pour exposer mon point de vue sur la descente en rappel et partager mon experience  sur certaines manip de corde et les noeuds.
Comme partout, il y a une bonne diversité de niveau à Gran Canaria, mais tous les grimpeurs sont avenants et passionné. Ils m’ont fait découvrir leur salle d’escalade locale, c’est originale et physique, mais elle a le mérite d’éxister et d’être bien exploitée.

  
Une chose est sure, si vous allez grimper à Gran Canaria, vous y serez trés bien reçu !!

Enfin, les locaux m’ont enmener découvrir leurs spots, et ça vaut vraiment le détour. ça vaut même le coup de prendre un billet pour aller y passer une petite semaine en Octobre ou Novembre (qui est la meilleure periode).
Le premier site que j’ai découvert était Fataga. Le rocher est volcanique, ce qui offre des couleurs et des profils hallucinants, ont se croirait aux US.

Je ne vous cache pas que grimper aux Canaries en été, n’est pas forcément le plus judicieux, mais devant la beauté de certaines lignes, j’ai volontié accepté de perdre 6 litres d’eau. C’était le cas pour  » Anduraj Power », un 8b+ bien physique et résistant.

 
Anaïs ayant oublié sont pied gauche, je lui ai filé le mien, mais c’était pas top en therme de sensations…


Anduraj Power. 8b+

Le trip s’est terminé avec une voie majeur, la cerise sur le gateau.
Meneo Canario, une ligne totalement hallucinante cotée 8c.
Cette voie m’a réellement fait triper et je suis vraiment content de l’avoir accroché à mon tableau de chasse.
en voici quelques images et une petites vidéo.


Une proue technique où l’escalade se fait en finesse avec des chargés de pieds délicats.

  
Concentré avant le run, content aprés le run…

Petite originalité sur la marche d’approche: une voiture de rallye qui s’est mis un fly de 200m pour venir s’encastrer dans un bloc.
Il est vrai qu’elle fait un peu contraste dans le paysage, mais ont lui a tout de même trouvé une utilité…

Un immense merci à tous ces locaux qui nous ont accueilli, et particulièrement à Flo Constant et Aday Garcia pour leurs images.


La nourriture locale: du poulpe panné. Enjoy !!

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

3 Responses to Quoi de neuf

  1. nat says:

    Trop cool! Jolie vidéo… Manque un peu tes prouesses filmées en Kite… Ah, Ah, ça l’affiche moins là!!!
    Bises Mike
    Petite pensée de Toulouse
    Demain j’ai promis de montrer ton blog aux enfants. Y’a de la demande!

  2. Flo says:

    Joli résumé.
    Merci à vous d’être venus aux Canaries et d’avoir dépoussiéré et nettoyé les 8b+ et 8c qui sont rarement utilisées ici ! 😉
    À la prochaine, ici ou ailleurs, avec un baudrier à la taille ! (et des chaussons d’escalade, mais de préférence 1 gauche et 1 droit ! héhé)

  3. françoise says:

    Je viens de passer une heure à découvrir ton blog, un seul mot bravo pour tout, les photos, vidéos et ces montées dans des parois incroyables
    cuidado con no romperte la crisma y take care with my little girl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>